Des gestes simples en cas de saignement du nez

Soudain, après avoir passé toute la journée à jouer, votre enfant rentre à la maison avec le nez qui saigne. C’est un fait troublant que parfois inquiétant. Le saignement du nez, appelé aussi épistaxis est une maladie bénigne qui, normalement, ne crée aucune complication. Toute fois, il vaut mieux être préventif surtout dans le cas où il se prolonge. Ci-bat les détails.

Les causes de l’épistaxis

Nombreuses sont les causes possibles qui peuvent provoquer le saignement du nez. Généralement, la cause la plus fréquente chez les enfants est le fait de gratter dans le nez. Le grattage peut léser la muqueuse et entraine le saignement. En hiver, l’air surchauffé à l’intérieur des pièces peut également causer son dessèchement. Qui dit hiver dit rhume, le mouchage vigoureux peut donc déclencher l’épistaxis. Le saignement peut également survenir lors d’une exposition prolongée au soleil. Aussi, il peut être déclenché tout simplement par un choc que l’enfant a eu en jouant. Si les blessures sont trop importantes, elles peuvent fragiliser les parois nasales et bien entendu provoquer le saignement. Étant un cas très rare, il peut être dû à un objet ou quelque chose que l’enfant a introduit dans son nez.

Traitements faciles

Le fait de voir du sang qui coule de son nez peut être un évènement traumatisant qui effraie l’enfant. La vue du sang peut l’énerver et le paniquer. Il est donc un devoir pour les parents de le rassurer dans le calme. En cas de saignement du nez, la méthode est simple. En position assise avec le corps légèrement penché en avant, il faut laisser couler le sang tout en crachant ce qui a pu couler dans la bouche. Vous pouvez également pincer le nez au niveau des narines juste en dessous de l’os et maintenir cette pression pendant 10mn sans relâche. Si le saignement se répète fréquemment ou qu’il soit abondant, il faut impérativement consulter un médecin.épistaxis 2

Inscription à la maternité
Bienvenue dans son monde imaginaire