L’univers merveilleux du langage des tout-petits

L’enfant s’essaie à différentes vocalises, avant l’apparition du vrai langage, qui n’intervient qu’à partir de 8 mois. Alors que les babillages succèdent aux gazouillis, bébé est bientôt sur le point d’acquérir les premières bribes de langage. Le langage des bébés est un véritable répertoire d’attitudes et d’expressions, que les parents doivent apprendre à décoder. La communication d’un tout-petit est si complète et si raffinée, qu’elle peut exprimer les moindres nuances de sentiments. Pour que ces interactions s’installent selon un monde harmonieux, correspondant aux demandes réelles du bébé, il faut que les parents les perçoivent et y répondent de façon appropriée.

La relation d’un nouveau-né et de sa maman

Il ne faut pas oublier l’empathie, phénomène qui n’est pas sans rappeler la fameuse télépathie, dans le catalogue des capacités de communication du nouveau-né. L’empathie est la faculté de s’identifier à son enfant et de comprendre ses besoins et ses sentiments, chez la mère. Cette espèce de régression temporelle met le bébé et l’adulte au même niveau émotionnel. À l’inverse, bébé est extrêmement sensible à tous les signaux corporels de la mère: l’intonation de la voix, mimique, tension musculaire…Votre petit ange perçoit parfaitement l’état affectif de son entourage et les tensions qu’il ressent peuvent le perturber profondément. Vous pouvez aussi lui faire découvrir les autres formes de communication non verbale comme le regard, les gestes, le toucher, les caresses, qui sont des supports indispensables du langage.

La communication entre le bébé de deux ans et sa mère

À 2 mois, le bébé gazouille de plaisir si on lui parle. Il sourit à quiconque s’occupant de lui, même s’il s’agit d’une image. Ses mains s’ouvrent, le regard, les gazouillis, le sourire se dirigent de plus en plus vers autrui et deviennent dialogue. L’enfant sait déchiffrer les mimiques de sa mère, qui, en communiquant avec lui, l’aide à se découvrir. Il commence à reconnaître sa langue maternelle, malgré son tout jeune âge. À votre tour de lui répondre, quand il vous gratifie de magnifiques areus, qui n’ont pas grande signification d’après les chercheurs. Les bébés raffolent et préfèrent les voix si caractéristiques, que les mamans ont naturellement, quand elles s’adressent à leur petit chéri.

Quelle solution pour l’aider à se passer de la tétine ?
Que faire pour qu’il évite de piquer du nez pendant le dîner ?